Partagez | 
 

 o5 • Annexes o2/o2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: o5 • Annexes o2/o2   Lun 13 Avr - 8:44



Ma fiche : Codicem
Messages : 106
Date d'inscription : 30/06/2014
avatar
None
Game Master

Politique
Chacune des villes de Mordus sont indépendantes les unes des autres. Il n’y a pas de pouvoir supérieur à elles. Chaque ville a ses propres règles, édictées par un Conseil dont chacun des membres est élu par le peuple, représentant chacun une catégorie des diversités du peuple de la ville. Ainsi, le conseil sera composé de trois humains et quatre Inferus, chacun représentatif d’une classe sociale de la ville. La société est principalement composée d’une importante classe moyenne et de riches ; les Inferus ont toujours échappé à la pauvreté grâce à leur régime politique structuré et particulièrement attentif et soigneux de résoudre les problèmes sociaux pouvant mener à élargir cette classe.
Ce n’est néanmoins pas pour autant qu’il n’y existe pas de dialogue et de solutions communes entre les Villes de Morbus. Il existe dans chacune, un conseil et un représentant, choisi par consensus auprès des membres de ce dernier, qui sera alors approuvé ou non par le peuple de la ville par le biais d’un référendum. Celui qui sera alors approuvé siégera avec d’autres représentants pour une zone définie regroupant un certain nombre de villes. Le découpage territorial sur lequel les règles du conseil de la ville vont s’appliquer, englobant ainsi la campagne environnante, et la taille même des villes, s’étalant chacune sur des dizaines de kilomètres, suffisent à ce qu’une assemblée d’une dizaine de représentants des conseils primaires exprime les politiques proférées sur des centaines et centaines de kilomètres.
Les conseils vont chacun élire des représentants afin de procéder à une assemblée regroupant au fur et à mesure des représentants de zones de plus en plus vastes. Ainsi, il suffira d’un échelon de quatre conseils afin de parvenir à ce que l’on appelle l’Assemblée Mondiale. Au grès des conseils et assemblées représentatives, chacun aura exposé la politique de la zone qu’il représente, ainsi, celui qui arrive à l’Assemblée Mondiale explicite les politiques mises en place par les zones l’ayant, au fur et à mesure, choisi. Ces assemblées n’ont de but que pour débattre de leurs politiques, et l’Assemblée Mondiale mettra en avant ce qu’elle pense être les politiques les plus efficaces et justes mises en place par les villes au sein de la planète entière. Ce modèle redescendra alors au conseil de chacune des villes qui aura alors le choix de l’appliquer, de la réajuster, simplement de s’en inspirer, voir de ne pas du tout l’appliquer.

Résumé : chaque ville de Mordus agit selon ses propres règles, mises en place par le conseil qui lui est propre. Ce conseil est constitué de plusieurs membres représentant des classes sociales de la ville, dans le but de trouver des solutions pratiques et justes pour tous. Dans le conseil de chaque ville est élu un représentant qui se regroupera avec ceux des villes environnantes. Chacun fera une explication des politiques choisies pour sa ville, puis cette zone sera représentée auprès des autres zones et ainsi de suite jusqu’à une Assemblée Mondiale qui débattra d’un modèle politique « idéal ». Les villes auront ensuite connaissance de cette politique idéale et pourront avoir le choix d’appliquer ou non, voir de simplement s’en inspirer.


Dernière édition par None le Sam 29 Aoû - 9:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codicem.forumactif.org
MessageSujet: Re: o5 • Annexes o2/o2   Ven 15 Mai - 9:48



Ma fiche : Codicem
Messages : 106
Date d'inscription : 30/06/2014
avatar
None
Game Master

Technologie
Codicem est une des villes de Morbus dont la technologie et la plus avancée. La ville compte de nombreux ingénieurs, techniciens et scientifique. Nous sommes en 3244, depuis le XXIème siècle, les découvertes sont allées bon train. L'Homme a été capable de faire un voyage de 250 ans dans l'espace, de construire des villes assez rapidement.

Les villes de Morbus fonctionnent toutes avec des énergies saines. Le solaire s'est considérablement amélioré, de même que les énergies hydrauliques et éoliennes. Les installations sont de plus en plus petites et permettent de fournir une grande quantité d'électricité pour alimenter les villes. Vous l'aurez compris, elles fonctionnent toutes de façon écologique, et durable. Les énergies fossiles ne sont plus utilisées, et beaucoup ignorent qu'autrefois les Humains les utilisaient.

Ce que l'on trouve à Codicem :

Les transports en communs. Sur Morbus, les villes ont toutes développé des transports peu onéreux pour les utilisateurs, et qui donnent accès à presque toutes les zones des grandes villes en peu de temps. Il existe maintenant un hybride du tram et du métro. On peut aussi les rapprocher des téléphériques, à la différence qu'ils ne sont pas sur des câbles, mais sur des rails. Ces espèces de bus aériens sont maintenues sur ces longs rails par le dessus. Les stations sont aussi en hauteur, on y a accès assez simplement, sur des escalators ou par ascenseurs. Comme beaucoup de choses sur Morbus, ces petits wagons avancent à l'énergie solaire, ils possèdent tous un transformateur interne et une batterie pour pouvoir fonctionner la nuit. Dans chaque station, il en passe un environs toutes les minutes, et toutes les 5 minutes la nuit. Depuis que ce système est en place, il n'y a jamais eut un accident. Tout est très sécurisé et surveillé avec attention. De même, les pannes mécaniques sont très rares, car tout est très bien entretenu, de façon régulière. Contrairement à ce que nous connaissons aujourd'hui, ce ne sont pas des entreprises privées qui sont en charge de ce système de transport. Chaque ville a la responsabilité du sien. Aussi, ce sont les habitants eux-mêmes qui en sont les propriétaires. Il va donc de la responsabilité de chacun d'y faire attention. On note très peu de dégradations volontaires dans ces infrastructures.

Les voitures sont flottantes, avançant au-dessus des routes. Elles avancent à une vitesse modérée, grâce à l'énergie solaire. En fait, toutes les carrosseries sont faites avec des capteurs solaires. Si vous vous imaginez nos bons vieux gros capteurs terriens, détrompez-vous, ceux-ci sont très discrets, on ne les voit pas forcement, ils sont intégrés à la fibre de carbone qui forme les carrosseries. De manière générale, les véhicules sont assez courbes, ils ne sont pas faits avec des angles rugueux, les concepteurs font en sorte de les penser agréable à l'œil et au toucher, en respectant l'esthétisme de ce quatrième millénaire.

Les téléphones & tablettes vous les connaissez bien, ils sont toujours présents dans la vie des Morbuciens. Cependant, ils sont bien mieux conçu, ont une durée de vie beaucoup plus étendue, et son accessibles pour tous les budgets. Évidemment, il existe différentes gammes de ces produits, mais même les foyers les pauvres ont accès à un matériel de qualité, qui répondra aux besoins les plus importants. Comme nos propres petits appareils électroniques, ces objets se rechargent dans les maisons, sur des prises comme celle que nous connaissons, mais comme vous l'aurez compris, cette énergie vient de la nature. Ces appareils sont des plaques assez fines et légères, un peu comme ce qu'on faisait au XXIème siècles, du verre, une coque et des composantes électroniques. Il en existe de différentes tailles. Il n'y a pas de satellites dans l'orbite de Morbus. Alors, comment internet et tout le réseaux téléphonique fonctionne-t-il ? Vers l'an 3007, des ingénieurs donnèrent accès à leurs recherches sur les réseaux, ils avaient trouvé le moyen de faire fonctionner des antennes-relais souterraines entre elles. Elles fonctionnent comme les satellites, mais sont placées sous terre. Il y a juste des boîtes qui sortent de terre pour les diverses réparations, interventions et autres réglages de ce réseau.


Dernière édition par None le Sam 29 Aoû - 9:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codicem.forumactif.org
MessageSujet: Re: o5 • Annexes o2/o2   Ven 15 Mai - 10:08



Ma fiche : Codicem
Messages : 106
Date d'inscription : 30/06/2014
avatar
None
Game Master

Religion

Chez les Inferus


Les Inferus honorent toujours leur divinité première qu'est Shaelan. Elle est leur déesse du Tout. Vie, mort, pensé... Tout vient d'elle et passe par elle.

Shaelan est une masse sans forme, un esprit. Elle était là avant tout, et sera là après tout. On raconte qu'elle donna leur pouvoir de métamorphe aux Inferus pour qu'ils puissent s'adapter à presque tout. Il n'y a pas beaucoup de légendes la concernant, étant Tout, les Inferus la voit dans chaque élément.

Les années passant, quelques Inferus se sont écartés d'Elle, oubliant de la remercier pour leurs dons. Elle n'est pas déesse de miséricorde, aussi n'a-t-elle pas besoin de pardonner ou de punir. C'est le choix de chacun de croire en elle ou non.

Pour les autres, qui conservent leurs traditions, elle reste très importante, ils continuent donc de l'honorer et de suivre les préceptes enseignés par le prêtre de Shaelan et sa pythie.


Les prêtres : Sont obligatoirement des mâles, ils adoptent définitivement ce sexe. Ils se distinguent par une marque circulaire en bas du dos qui les lient à Shaelan jusqu'à la fin de leur vie. Ils se doivent d'enseigner les principes importants de la vie (respect, écoute, entraide...). Ils ont régulièrement l'occasion de le faire, puisque deux fois par semaine, ils se placent au centre de leur quartier et invitent les citoyens à venir écouter leur discours. Ils choisissent un sujet par semaine, en essayant d’apporter aux auditeurs la matière suffisante pour leur permettre d'avoir leur propre point de vue. (C'est-à-dire que les prêtres parlent ou lisent des textes d'un peu tous les horizons.)

Pour devenir prêtre, il faut avoir étudié 15 ans auprès du prêtre qui partira. Le prêtre qui laissera sa place choisit 4 disciples (avec l'accord de ceux-ci). L'un des principaux critères pour cette pré-sélection est l'altruisme. Ils sont initiés vers leurs 40 ans. Ils apprennent à honorer la déesse, à animer les différentes festivités... (ça c'est pendant les 15 ans)
Un prêtre peut vivre comme tous les autres Inferus à la différence près, qu'une fois initié, ils n'ont plus le droit d'utiliser leur don de métamorphose (offert par Shaelan dans leur religion). Ceci pour montrer à leur déesse qu'il lui voue sa vie et n'a pas besoin de ce cadeau pour l'aimer. Ce n'est pas pour autant que ce don leur est retiré, ils décident juste de ne plus l'utiliser.
Depuis l'arrivée des humains, ils adoptent forcement une apparence humaine, afin de pouvoir vivre comme les autres. Ils se chargent aussi de présider les différentes fêtes qui célèbrent tout ce qui à attrait à la vie (ils considèrent que la mort en fait partie) et à la déesse. Ainsi, ils célèbrent les unions, se chargent des inhumations, des fêtes de saisons.

La pythie : Elle adoptera forcement l'apparence d'une femme. Elle aussi doit être éduqué 15 ans auprès de la pythie qu'elle remplacera. De même que le prêtre, elle étudiera avec 3 autres prétendantes au rôle, toutes les quatre n'ont pas forcement de point commun. C'est la pythie qui les forme qui les choisit selon ses propres critères. La pythie qui sera finalement retenue est initiée vers ses 40 ans. Les autres ne sont plus disciples 5 ans après le début de leurs formations, lorsque la pythie qui précède à arrêter son choix. Le rite d'initiation d'une pythie se déroule en même temps que celui du prêtre. Ensemble, ils ne forment pas un couple, mais une paire complémentaire. Ce rite les fait devenir frère et sœur. Il peut arriver qu'un prêtre et une pythie étaient déjà liés par le sang avant de prendre leurs fonctions, mais ça ne pose aucun problème.
La pythie est comme une oracle, elle peut prétendre être liée de façon plus intime à Shaelan. On dit que la déesse dirige les mains de la pythie. Les divinations ne sont pas des transes, mais bien des visions de l'avenir.
Elle ne se montre pas autant que le prêtre, qui deviendra en quelque sorte son porte-parole. Les humains ne les écoutent pas beaucoup, ce qui n'est pas le cas des Inferus qui ont toujours foi en leur déesse.


Chez les Humains & Aliuds


La plupart sont athées, et ne croient donc en rien.
D'autres ont cependant adopté la religion des Inferus, même s'ils sont plus rares, ils sont bien là.
Sur Morbus, il n'y a plus aucune ville qui croit aux dieux de la Terre mère depuis bien longtemps, car tous ont fini par perdre espoir, voyant leur monde chuter. De plus, les humains ont fini par se rendre compte de l'absurdité des guerres religieuses, et ont doucement fini par abandonner leurs croyances.

Tout le monde connaît les anciens dieux et les histoires qui en ont découlé. Aujourd'hui, ces histoires sont plus perçues comme des leçons à retenir sur la Terre Perdue, et des indications sur ce qu'il vaut mieux éviter de faire, pour laisser un monde prospérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codicem.forumactif.org
MessageSujet: Re: o5 • Annexes o2/o2   



Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

o5 • Annexes o2/o2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [PDM Rouge] Partie 11 : Quêtes Annexes
» Annexe: L'OCP (Archives)
» salle d'opération.
» [PDM Bleu] Solution : Quêtes Annexes
» Annexes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Codicem :: Le haut conseil de Codicem :: Textes Suprêmes-